Ce blog est une archive, il n'est plus tenu à jour et des informations peuvent être erronées. Cliquez ici pour être redirigé vers du contenu récent.

Mélanie Laurent en a assez, zut de flûte.

Image de prévisualisation YouTube

Ma chère Mélanie, tu as 28 ans, j’en ai 26, tu permets que je te tutoie ? Super. J’ai quelque chose à te dire, Mélanie.

Je n’ai certes pas fait autant dans ma vie que tu n’en as fait dans la tienne, je n’ai pas de page wikipédia et quand je cherche mon nom sur google, tous les matins en me levant, je ne trouve que 7 900 résultats (ce qui est bien, mais pas top) quand tu en es à 1 670 000. Bref, je ne pèse pas lourd dans la balance :(

Mais ! Mais… Je suis un Internaute, pire, je suis un Twittos, j’ai un ordi, un blog aussi et entre nous, ça m’est bien utile pour pourrir les petites pétasses dans ton genre. Non ! Je t’en prie ! Reste, ça m’a échappé, ma langue a fourché ! Je ne te juge pas.

Bon. Non. Sérieusement. C’est quoi ton problème Mélanie ? Tu ne supportes pas la critique ? Tu te mets à la chanson, c’est ton droit, mais quel accueil attendais-tu ? Qu’espérais-tu ? Que tout le monde s’attendrisse devant tes premières vocalises, qu’on s’extasie devant ton slam faussement désabusé, qu’on remercie le ciel que quelqu’un comme toi nous offre son âme toute nue, sur une galette de polycarbonate à 14,99 € seulement ? Mélanie, Mélanie… C’est presque attendrissant, tant de naïveté… La fatigue, la lassitude ; je ne parle pas d’exaspération, ce serait te prêter trop d’énergie ; que tu t’échines à exprimer par des mimiques ridicules, dans cette vidéo ridicule, mettant le mec à ta gauche tellement mal à l’aise qu’il se sent obligé de hocher la tête crânement, affichant un sourire crispé que tu ne décernes pas, priant intérieurement pour que cela se termine. Il hurle. “VITE !!!”. “Qu’on éteigne cette caméra ! Qu’elle se taise…” La vérité, Mélanie, c’est qu’avec cette vidéo, tu tends la joue. Et quand on tend la joue, la grosse bite des internautes est toujours là pour asséner la biffle salvatrice que voici.

Ma Méloche… Je ne sais pas si ton album est vraiment trop naze. Je ne l’ai pas écouté et je n’en ai pas besoin pour te dire cela : on te critique ? Deal with it. Petite chose fragile, riche et célèbre, tu supportes mal que des journalistes ou des internautes disent de ton album qu’il n’est pas à leur goût ? Deal with it. On est rentré depuis quelques temps dans l’ère de la consommation de masse. Téléréalité ou pas, ce que nous devons acheter défile de plus en plus vite dans nos téléviseurs (à écrans plats évidemment), le nouveau tube chasse l’ancien à un rythme effréné, l’album de telle ou telle actrice fait place à celui de telle ou telle présentatrice météo… Nous sommes devenus des veaux ma Mélanie, des petits veaux agressifs dopés aux cyber-hormones qui lorsqu’ils donnent leur avis ne font pas dans la dentelle. On adore ou on déteste et il faut se décider, vite ! Avec l’ère de la consommation de masse ; qui quoi que tu en dises et quoi que tu en penses profite à des gens de ton espèce ; est aussi venue l’ère de la communication de masse. Tout ce que tu dis, tout ce que tu fais, communique quelque chose de toi à ceux qui te regardent, t’écoutent, te lisent. Et ce que cette interview communique de toi, tu l’auras compris, ça n’est pas forcément à ton avantage. Alors tu as le droit de trouver ça pesant et pour être honnête, je peux le comprendre. Mais putain, ma caille, tu es célèbre et sans doute plus riche que ne le seront jamais 99% des gens qui cliquent sur le pouce qui va vers le bas ! Alors quoi ? L’argent et la célébrité ne font pas le bonheur ? L’exposition médiatique est un fardeau qu’il te faut chaque jour porter ? Le grand œil de la notoriété t’empêche de faire des blagues à la terrasse d’un café, de peur d’être filmée, de te retrouver sur youtube et de te faire défoncer (oh wait…) ?

Je sais. C’est dur. C’est injuste.

Je ne te sur-estime pas, Mélanie. Je sais que tu n’es qu’un agglomérat organique, tu manges tu chies et tu dors comme n’importe quelle autre personne. Sauf que toi, quand tu as envie de sortir un album, tu le sors sans te poser de question (”comment vais-je bien pouvoir me faire connaître pour décrocher mes premières dates“, “comment arriver à réunir l’argent pour payer le studio“, “comment convaincre des magasins de me distribuer“). Tu ne te demandes jamais comment tu vas finir la fin du mois. Alors Mélanie, un conseil, quand un smicard ou un mec un peu énervé de classe moyenne clique sur “j’aime pas” sur Internet, tu courbes l’échine et tu fermes ta putain de gueule. Ou bien je sais pas, tu vas te consoler sur ta fanpage qui compte 46,160 fans. Quarante-six mille personnes acquises à ta cause, qui t’adulent et te défendraient contre vents et marées. Quoi ? Tu as le sentiment d’avoir mérité ta place ? Que n’importe qui aurait pu y parvenir comme toi et que ceux qui te malmènent ne sont que des jaloux qui n’ont rien tenté dans leur vie ? Vraiment ?

On a aucune haine vis à vis de toi, Méloche. Tu es insignifiante à l’échelle de cette planète, vaste caillou propulsé à des milliers de kilomètres heure dans l’espace. Ton album ne donnera pas de travail aux historiens, pas plus que ce billet de blog. Mais aie au moins la décence de prendre ce que cette vie a eu la bonté de te donner et de ne pas faire ta pleureuse à la première occasion venue, lorsque des gens moins gâtés que toi te font l’affront de te critiquer (soit dit en passant, ces gens moins gâtés sont précisément ceux que ta maison de disque courtise sans doute, à grands renforts de 4×3 dans le métro et de 15 secondes sur les radios, pour que ces gens moins gâtés ACHÈTENT ton album et te fassent vivre).

Tu ne liras sans doute jamais ce que je t’écris, Mélanie. Mais si d’aventure tu le lisais, après être allée te cacher sous ta couette pendant une semaine, sache qu’il t’est possible de répondre, contrairement à ce que tu crois. C’est ça qui est pas si mal, au fond, avec Internet. Célèbre ou pas, tout le monde peut répondre. C’est gratuit, en plus. Expose-nous ton point de vue, de créatrice, d’artiste qui donne tout et qui se heurte à la critique des gens qui ne donnent rien.

melamelalaulau

En attendant, moi, autant d’indécence et d’auto-complaisance, ça me donne envie de crier.

Observatoire des mensonges de la gauche

Voici un lien vers l’observatoire des mensonges de la gauche : http://observatoire-des-mensonges-de-la-gauche.fr/

Pour l’observatoire des mensonges de la droite, c’est facile, c’est ici :  http://web.archive.org/web/20080225041638/www.sarkozy.fr/lafrance/

Darwin distribution = Ekinoxe Origin ?

Suite à ce commentaire un bref article pour indexation google et amener les gens à la prudence.

La société Ekinoxe Origin a été mise en liquidation judiciaire par jugement du 2 novembre 2010. Quelle n’aura pas été la surprise de certains clients Ekinoxe Origin d’être contacté par une nouvelle société, nommée Darwin-Distribution, qui leur a annoncé reprendre la suite d’Ekinoxe, en leur disant que leur site (à 400€ / mois, somme que Parfip continue à réclamer aux clients, faut-il le rappeler ?) risquait d’être coupé.

Là où c’est plus embêtant, c’est que quand on se renseigne un peu sur Darwin-Distribution, et comme le laissait entendre le commentaire lié en début de billet… c’est un peu “on prend les mêmes et on recommence”. Et pour peu que les dirigeants d’Ekinoxe Origin aient été condamnés à une “interdiction de gérer” ça devient limite illégal.

Les locaux de Darwin-Distribution sont situés à la même adresse qu’Ekinoxe Origin :

darwinBlog01

L’URL de Darwin-Distribution a été réservée par un des anciens dirigeants d’Ekinoxe Origin :

darwinBlog02

Le “dirigeant” de Darwin-Distribution est un ancien employé d’Ekinoxe Origin, Damien Poulain, né le 26/01/1982 :

darwinBlog03

Alors voilà, vous faites ce que vous voulez, mais si le coup du “partenariat pour être client témoin” qui permet d’obtenir un “site gratuit”, assorti de la promesse “premier dans google” pour finir avec un site template à 400€ par mois sur 48 mois vous a suffi, je serais vous, je me méfierai de Darwin-Distribution.

En attendant bon courage à tous les patrons de PME, aux petits artisans etc qui se sont fait convaincre par des commerciaux sans scrupules formés à la vente one-shot et se retrouvent à devoir payer plusieurs centaines d’euros par mois, alors que n’importe quel hébergement de base ne dépasse pas les 10€ mensuels. Mettez vous en contact les uns avec les autres, ne vous laissez pas faire.

Fcinq showreel 2010.

Fcinq c’est là où je bosse. Une bonne boîte avec plein de copains, des gens talentueux, bon esprit, une équipe exigeante et qui fait pas de concessions. Aujourd’hui on sort notre showreel 2010, pour présenter quelques uns des trucs qu’on a fait cette année. Enjoy.

Dugomo

Article intéressant sur Dugomo.

http://letourduweb.fr/2010/07/21/dugomo-facho-jeposelaquestion/

Le compte twitter du Ministère de l’Intérieur est à vomir.

Juste pour la postérité.

PlaceBeauvau-HonteNationale01

PlaceBeauvau-HonteNationale02

Je sais pas quoi dire en fait. Ministère du populisme. Ce gouvernement me déprime chaque jour un peu plus.

HEIL.

http://www.dailymotion.com/videoxdz6x2

Au final, puisque les jeunes UMP sont les jeunes révolutionnaires, puisque le parti d’un président avec 26% de côte de popularité est Populaire, il est normal que moi je sois un jeune des jeunesses hitlériennes, logique implacable d’une époque qui inverse le sens des mots.

HEIL.

Eric Woerth a envie d'étrangler ces belles petites têtes blondes, le BATARD.

Bernard Montiel est toujours vivant.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire en cherchant son nom sur google, Bernard Montiel est toujours vivant. “Victime” d’un gag de l’ami Lapin_Blanc, Bernie a désormais compris que pour exister médiatiquement il était plus simple de se poser en martyr du web que d’essayer d’être drôle, et ça semble bien fonctionner si l’on en croit l’intérêt que la chaîne poubelle TF1 porte à l’affaire. Décryptage.

SACRE BERNARD MONTIEL, VRAIMENT, INTERNET EST TROP MECHANT :<

Continue reading ‘Bernard Montiel est toujours vivant.’

Nathalie Kosciusko-Morizet aka NKM se fout royalement de nos gueules.

NKM nous prend pour des cons, des débiles, des tarés, des ploucs, des merdes, elle nous la fait à l'envers avec une gode ceinture.

Vous connaissez sans doute la sympathie que j’ai pour la très physiquement intelligente NKM. Entre ses opérations blogueurs et sa tendance à suivre comme un caniche les positions du gouvernement sur son ersatz de blog, ça donne un cocktail qui a tout pour me séduire.

Je prends un grand plaisir à la voir tortiller du cul pour tenter de conserver, d’un côté, la sympathie des geeks, en vain, et de l’autre sa place au gouvernement.

Si le désamour est consommé de mon côté, peut être qu’il y a encore des gens sur Internet qui la kiffent, Nath. C’est vrai, après tout elle porte des bottes, c’est bandant les bottes, ça suffit à certains.

ON SE SAPPE BIEN, ON AFFICHE UN JOLI SOURIRE, FRANCHEMENT SI AVEC CA LES GENS NOUS FONT PAS CONFIANCE, C'EST QU'ON A VRAIMENT RIEN COMPRIS A LA POLITIQUE.

Ouais sauf que se la péter sur twitter, taper la discute avec le lèche boule numéro 01 du web, s’afficher avec ses copines sur la passerelle Simone de Beauvoir et MÊME, MÊME féliciter 123people, ça passe encore. Mais quand notre starlette du web commence à jouer la VRP pour la pire marque actuelle à savoir Apple, là non, j’ai mon anus qui se contracte de contrariété, il faut que j’agisse, que je fasse quelque chose. Vite, un billet de blogue.

Bonjour Nathalie, j'aimerais avoir une entrevue avec vous pour vous tartiner de caca, s'il vous plait.

L’express nous pose donc une question existentielle aujourd’hui sur Twitter. Est-ce que les vieux savent se servir d’un iPad. Ça renvoie vers un article intitulé “NKM confie des iPads aux seniors” (au dessus ils ont mis “digital papy” car c’est trop marrant). L’article commence ainsi “Que fait une mamie avec un iPad entre les mains?” (je tente une réponse : ELLE SE DOIGTE LA CHATTE DEVANT DU SENIOR-PORN ?). L’article continue “Des iPads ont donc été confiés aux résidents d’une maison de retraite de Longjumeau, ville dont NKM est le maire.” Et surtout, SURTOUT, l’Express nous livre une magnifique vidéo de cette expérience zoologique (ça commence avec une blague trop marrante d’un petit digital papy) :

Voilà. Donc d’un côté on a un article qui mentionne cinq fois le mot iPad, zéro fois le mot Archos (alors que c’est pourtant une société Française), et de l’autre on a une NKM trop rebelle qui nous dit qu’elle kiffe pas trop le marketing d’apple (pourtant génialissime) que non non elle n’a pas d’iPod, bon elle a un iPhone, quand même, il faut pas déconner mdr, et que voilà, nique sa mère la marque c’est pas l’important, ça aurait pu être des Archos, et si t’es pas content de toutes façons t’as qu’à pas lire sale rageux, t’es jaloux, t’aurais aimé avoir un iPad gratuit toi aussi, ben t’avais qu’à être vieux.

Juste une info. Apple est une marque qui démarche de façon répétée les ministères, les enseignants (et ce dés l’école primaire) pour pouvoir leur “présenter” sa gamme et leur “offrir” une “formation gratuite” la finalité étant bien sûr de faire des Mac Users bien formatés dés le plus jeune âge. Je le sais, ma mère est prof et elle s’est faite démarcher de cette façon. On aime ou on aime pas hein. C’est le business, chercher à enculer des enfants en les habituant à utiliser un système fermé dés leur sixième anniversaire. C’est pour qu’ils puissent bénéficier de la “meilleure expérience utilisateur” j’imagine. Bref, c’était ma diatribe sur Mac et Apple, histoire de faire rager les fanboys. Au fait, je vous ai raconté que j’avais gagné un iPad, et que j’allais le défoncer sans même m’en servir ?

Revenons à nos moutons. Nathalie. Sérieusement. J’ai quelques questions pour toi, que la personne chargée de lire ce qui se dit sur Internet à ton sujet aura peut être la gentillesse de te transmettre :

- Tu nous prends pour des cons ?
- Où sont les Archos sur la vidéo ?
- Tu nous prends pour des cons ou pas ?
- Qui a payé les iPads ?
- Sérieux, tu nous prends pour des cons ?
- Pourquoi préférer une entreprise Américaine à une entreprise Française (qui fait d’énormes efforts, sans que personne n’en parle) ?
- Bon. Tu nous prends pour des cons. Dis-le, ça ira mieux après.
- Tu as été payée pour faire ça ? C’est qui l’agence ? Dis nous, allez, balance. E-buzzing ? Passage piéton ? TriBeCa ?
- Ok, tu nous prends pour des cons.
- 500€ ? Ils t’ont filé combien ? Vas-y, depuis que Gonzague a tout balancé il y a plus de tabous.
- Moi je te prends pour une conne, si ça peut te décomplexer.

Voilà. Mais bon il y a pire hein, comme notre autre ministre condamné pour injures racistes, et toujours au gouvernement. Enfin, plus pour longtemps, dans le pays la révolte gronde, des images terribles :

LA FRANCE C'EST UN PAYS OU IL FAUT PAS NOUS FAIRE CHIER, SINON ON SE REVOLTE.

Nathalie. Je t’ai à l’œil et je te lâcherai pas. Je parie 1000€ que j’aurai pas de réponse et qu’il n’y aura pas de polémique, les journalistes préfèrent quand on balance de fausses morts sur twitter, il faut de l’entertainment. Mangez tous votre caca.

Bon week end.

edit : Ok comme je suis réglo je publie aussi la vidéo sortie par les services de NKM où l’on voit beaucoup plus les Archos. On aura le droit d’être surpris que l’express ait choisi de ne montrer que des iPads :

Interview d’Éric Dubois

Aujourd’hui j’ai interviewé Éric Dubois, poète qui pratique le personal branding hardcore. Allez coco, on shunte et c’est à toi.

Interview d'Eric Dubois - Poète - Rejeté par Thomas Clément :((

Continue reading ‘Interview d’Éric Dubois’